Parler de la puberté à ses enfants

Parler de la puberté à ses enfants

Conseils pour parler franchement et ouvertement de la puberté avec ses enfants.


Par : Emma Waverman

La plupart d’entre nous préféreraient marcher des kilomètres plutôt que de parler de sexualité avec nos enfants, mais cette aversion envers le sujet empêche la transmission de renseignements importants que nos enfants doivent connaître.

La conversation sur la sexualité avec les ados d’aujourd’hui n’est définitivement pas la même que par le passé. Révolue est l’époque des chuchotements embarrassés sur la mécanique transmis de mère en fille et de père en fils.

De nos jours, il faut aborder le sujet sous forme de conversation et aborder divers aspects. L’ultime objectif de tout parent est de faire évoluer la conversation au-delà du côté physique de la relation sexuelle et de permettre à ses enfants de prendre de bonnes décisions quant à leur corps. Il s’agit donc de leur apprendre à trouver du plaisir dans leur sexualité, à comprendre l’importance du consentement et à naviguer dans les eaux tumultueuses de la sexualité moderne.

Mais que devrait savoir votre enfant, et quand devrait-il l’apprendre? Nous avons consulté Cory Silverberg, éducateur en sexualité et auteur de « What Makes a Baby », ainsi que Marnie Goldenberg, une éducatrice en sexualité qui se dévoue à rendre les enfants sexuellement intelligents. Nous leur avons demandé s’il existe une chronologie que les parents peuvent suivre pour enseigner la sexualité à leurs enfants.

Ils s’entendent tous deux pour dire qu’il est important d’entretenir un environnement ouvert où les enfants se sentent à l’aise de poser des questions. Bien que ce puisse être difficile, les parents doivent répondre aux questions sans gêne et surtout sans donner l’impression aux enfants, quel que soit leur âge, que leur corps est sale ou qu’ils doivent éprouver de la honte envers leur sexualité. Marnie croit que les parents devraient aspirer à être les personnes auxquelles leurs enfants posent leurs questions, puisque cela leur donnera la chance de transmettre leurs valeurs sur la sexualité et les relations interpersonnelles.

Commencez tôt et discutez souvent
Voici ce que vous devriez dire à vos enfants selon leur âge. Nous sommes partis du tout début, puisqu’il est fort probable que, comme la plupart des parents, vous ayez sauté quelques étapes en cours de route.

Enfants de 2 ans
Leurs corps : Les enfants de deux ans doivent connaître le nom de toutes les parties de leur corps, y compris le pénis, le vagin et la vulve. Pourquoi la vulve? Marnie explique que c’est ce que voient les filles lorsqu’elles regardent leur corps. Les parents peuvent ensuite expliquer que le vagin est la partie interne d’où sortent les bébés.

L’heure du bain est le moment idéal pour transmettre ce genre de connaissances, explique Cory. Lorsque vous chantez « Tête, épaules, genoux, orteils », ajoutez tout. Amusez-vous à chanter « Tête, épaules, genoux, pénis/vagin ».

Marnie ajoute que des études ont démontré que les enfants qui désignent les parties de leur corps en utilisant le bon terme sont moins susceptibles de se faire exploiter sexuellement.

Enfants de 3 à 5 ans
Faire des bébés : C’est le stade où les enfants commencent à remarquer les femmes enceintes de leur entourage. Répondez à leurs questions franchement et accompagnez-les dans leurs réflexions. Dites-leur que pour faire un bébé, il faut un ovule et un spermatozoïde. Le spermatozoïde et l’ovule se mélangent et forment un bébé. Vous pouvez même ajouter que le papa fournit le spermatozoïde et la maman l’ovule, puis qu’ils dansent ensemble pour faire un bébé. Ils n’ont pas besoin de connaître les détails de la relation sexuelle à cet âge, mais n’ayez pas peur d’en parler, explique Marnie. Vous pouvez même dire que le bébé sort du corps de la maman par le vagin ou à l’aide d’une petite incision. Le docteur ou la sage-femme aident le bébé à sortir.

Leurs corps : Comme les enfants prennent exemple sur les parents, la manière dont ces derniers agissent est très importante pour les enfants. La façon dont nous traitons notre corps et en parlons dicte la façon dont les enfants se perçoivent. Ils doivent connaître les parties du corps et leurs fonctions.

Registration

Devenez membre de P&G au quotidien et recevez des offres exclusives!

Devenir membre

Les enfants sont curieux, explique Cory. Expliquez-leur que l’urine sort de l’urètre et que le bébé sort du vagin. C’est important qu’ils le sachent, par exemple, s’ils doivent à expliquer au médecin où ils ont mal.

Enfant de 6 à 8 ans
Faire des bébés : Les enfants de 6 à 8 ans pourraient s’intéresser à la mécanique de la relation sexuelle. Certains parents craignent que ces connaissances nuisent à l’épanouissement sexuel de leur enfant (en l’effrayant) ou lui dérobent son innocence, affirme Cory. Mais il n’en est rien, surtout si les parents analysent leurs propres peurs et abordent la conversation de façon naturelle.

Si vos enfants ne sont pas curieux d’en savoir plus sur la sexualité ou ne vous ont posé aucune question, ce n’est pas signe que vous pouvez ignorer le sujet, nous dit Marnie. Les enfants de cet âge parlent de leurs expériences dans la cour d’école, et vos enfants obtiennent peut-être des renseignements erronés de leurs amis. C’est votre chance de leur partager les connaissances adéquates dans un contexte que vous jugez approprié, et de leur transmettre les valeurs qui vous sont importantes.

Leurs corps : Un enfant de cet âge doit savoir que son corps lui appartient à lui, et à lui seul, et qu’il peut se sentir bien dans son corps. Demandez à votre enfant ce qui fait en sorte qu’il se sent bien dans son corps. Est-ce que la course, les étirements ou la consommation de bonne nourriture lui procurent de bonnes sensations? Renforcez l’idée que son corps lui appartient, et que personne ne peut le toucher ou lui faire de câlin sans son consentement.

Les enfants de cet âge sont exposés à une multitude de messages médiatiques. Profitez des sujets sexuels abordés dans les publicités télévisées et les films pour en faire des moments éducatifs. Encouragez vos enfants à vous poser des questions sur les choses qu’ils voient, que ce soit une publicité pour des tampons ou une scène avec un baiser.

Enfants de 8 à 10 ans
Faire des bébés : Un enfant de cet âge peut poser des questions plus techniques sur la grossesse et l’accouchement ainsi que sur les relations sexuelles. Répondez ouvertement à ces questions sans juger, puisque vous le préparez à la puberté, soit le moment où il s’éveille de plus en plus à la sexualité. Si vous ne savez pas comment répondre à une question donnée, soyez honnête et revenez-lui avec une réponse plus tard.

Leurs corps : C’est le moment qui précède la période où l’enfant s’affirme davantage, nous dit Marnie, alors il est temps de commencer à parler de la puberté avant qu’elle ne survienne. Les garçons comme les filles doivent en apprendre davantage sur les menstruations.

Marnie l’explique comme suit : « Les règles se produisent, chez moi comme chez la plupart des femmes, lorsque mon corps ne fait pas de bébé. L’arrivée des menstruations confirme que mon corps fonctionne bien. C’est un mélange d’eau et d’un peu de sang dont mon corps n’a plus besoin. Le sang et l’eau s’accumulent dans l’utérus sur une période d’un mois pour créer un petit lit d’eau pour un bébé au cas où je tomberais enceinte. Ce petit lit serait un endroit confortable où un bébé pourrait grandir. Mais quand on ne l’utilise pas, le mélange est expulsé par le vagin. Ce n’est pas douloureux et, même si ça ressemble à du sang, je n’ai aucune blessure à l’intérieur. »

Préadolescents et au-delà
Faire des bébés : Il est maintenant temps de s’assurer que vos enfants connaissent les méthodes de contraception et la prévention des infections transmissibles sexuellement.

Leurs corps : Les conversations avec votre adolescent doivent lui donner la confiance nécessaire pour lui permettre de discuter ouvertement avec son éventuel partenaire sexuel.

Les enfants doivent comprendre, déclare Marnie. Demandez-leur comment ils définissent le consentement ou ce que ça devrait être selon eux, dit-elle. Les garçons et les filles doivent réfléchir ce à quoi un « oui » ressemble et pas seulement ce qu’est un « non ».

Si votre adolescente souhaite obtenir plus de renseignement, dirigez-la au http://www.beinggirlfr.ca/

Veuillez confirmer vos informations personnelles.

Veuillez compléter les informations ci-dessous afin de finaliser votre demande.

Lingettes pour bébé

Pampers

Pampers

Économisez 3,00 $

Ne s'applique pas au format d'essai/de voyage, aux paquets écono/paquets-primes/ensembles-cadeaux

The information about this product will be here soon

Pgeveryday.ca

Pour imprimer vos coupons, veuillez utiliser un ordinateur connecté à une imprimante.

Rasoir

Gillette

Gillette

Économisez 1,00 $

Ne s'applique pas au format d'essai/de voyage, aux paquets écono/paquets-primes/ensembles-cadeaux

The information about this product will be here soon

Pgeveryday.ca

Pour imprimer vos coupons, veuillez utiliser un ordinateur connecté à une imprimante.

Soins pour la famille

Bounty

Bounty

Économisez 0,50 $

Ne s'applique pas au format d'essai/de voyage, aux paquets écono/paquets-primes/ensembles-cadeaux

The information about this product will be here soon

Pgeveryday.ca

Pour imprimer vos coupons, veuillez utiliser un ordinateur connecté à une imprimante.