Comment se préparer à une catastrophe naturelle

Comment se préparer à une catastrophe naturelle

0
N’attendez pas qu’un désastre se produise pour élaborer un plan.

Soyons honnêtes : les urgences et les catastrophes naturelles sont souvent imprévisibles et peuvent vous prendre complètement par surprise. Mais cela est évitable, et nous sommes là pour vous aider. Après tout, le meilleur moment pour se préparer à une inondation, à un incendie, à une tornade ou à un ouragan est quand il n’y en a pas. En vous préparant à une catastrophe, vous et votre famille pourrez vous sentir plus en confiance en cas de telles situations.

La clé de la préparation est la communication. Savoir exactement comment parler des catastrophes naturelles aux jeunes membres de la famille et ce qu’il faut aborder dans ces discussions sont deux points importants à considérer.

Comment parler des catastrophes naturelles avec votre famille

Avant de discuter de ce que votre famille pourrait faire pendant une catastrophe naturelle, rappelez-vous que les enfants ont besoin de renseignements adaptés à leur âge. Voici quelques conseils sur la façon de parler des catastrophes aux enfants et sur la préparation aux catastrophes avec eux.

1. Créez un environnement d’ouverture et de soutien. Dites à vos enfants qu’ils peuvent poser autant de questions qu’ils le souhaitent. Essayez de comprendre comment leurs questions peuvent être liées à leurs pensées et sentiments.

2. Soyez honnête, mais veillez à ce que la discussion soit appropriée à leur âge. Les enfants peuvent généralement savoir si vous ne dites pas la vérité, alors soyez aussi honnête que possible tout en vous assurant que la conversation reste à un niveau qu’ils sont capables de comprendre. L’utilisation de cahiers d’activités ou d’un livre pour enfants sur une catastrophe naturelle peut être utile.

3. Soyez rassurant, mais réaliste. Expliquez à vos enfants qu’ils sont en sécurité, mais ne promettez pas qu’une catastrophe naturelle ne se produira jamais. Portez attention aux signaux non verbaux qu’ils envoient, et si vous pensez qu’ils montrent des signes d’inquiétude ou d’anxiété, soyez prête à avoir une autre conversation pour les rassurer.

4. Parlez des personnes prêtes à aider. Dites à vos enfants que si quelque chose arrive, de nombreuses personnes seront là pour les aider.

5. Concentrez-vous sur la préparation. Dites à vos enfants que votre famille aura un plan pour faire face à une catastrophe naturelle éventuelle et que vous continuerez à vous exercer jusqu’à ce qu’ils soient à l’aise avec celui-ci. Si vos enfants sont en âge de le faire, demandez-leur de vous aider à élaborer le plan, car leur donner l’occasion de participer pourrait apaiser leurs craintes.

Comment élaborer un plan familial pour faire face aux catastrophes

Après avoir parlé à vos enfants, il est temps d’élaborer un plan familial pour faire face aux catastrophes. Même si cela peut sembler intense, nous vous promettons que ce ne l’est pas. Il s’agit essentiellement d’un plan qui décrit le niveau de préparation à une catastrophe naturelle de votre famille et les mesures que vous prendrez si une catastrophe se produisait. Il devrait également comprendre des renseignements importants comme un lieu de rencontre établi, les personnes à contacter en cas d’urgence et les voies d’évacuation choisies, ainsi que des listes de vérification des responsabilités de chaque membre de la famille. Utilisez notre modèle téléchargeable de plan familial pour faire face aux catastrophes pour commencer.

Voici comment élaborer votre plan :

1. Discutez des catastrophes naturelles susceptibles d’affecter votre maison selon l’endroit où vous vivez. Par exemple, si vous vivez en Oklahoma, vous êtes probablement plus vulnérable aux tornades. Si vous vivez au New Jersey, vous êtes plus susceptible aux inondations. Et même s’il ne s’agit pas d’une catastrophe naturelle, n’oubliez pas que nous sommes tous à risque d’incendies domestiques.

2. Identifiez les dangers dans votre maison. Si vous remarquez des risques comme des fils électriques effilochés ou des étagères mal fixées, réparez-les dès que possible.

3. Créez une trousse de premiers soins. Vous devriez également envisager de suivre un cours de premiers soins en famille afin de tous être en mesure de faire face aux urgences médicales.

4. Déterminez un lieu de rencontre en cas de catastrophe et une personne à contacter dans la famille. Un lieu de rencontre devrait être à l’extérieur de votre domicile, et l’autre devrait se trouver à proximité (comme un centre commercial ou un restaurant) si vous n’êtes pas tous ensemble ou si vous ne pouvez pas accéder à votre maison. Tous les membres de la famille devraient connaître l’adresse et le numéro de téléphone des lieux de rassemblement et savoir comment communiquer entre eux si votre famille est séparée.

Si vous ou un membre de votre famille êtes le gardien d’une autre personne qui habite à proximité, faites un plan pour communiquer avec cette personne ou la rencontrer en cas de catastrophe.

5. Entreposez une quantité appropriée d’eau. Les experts recommandent de conserver au moins un gallon d’eau par personne et par jour et d’entreposer au moins plusieurs jours d’eau par personne. Assurez-vous de la conserver dans un endroit frais et sombre, dans du verre ou du plastique (les bouteilles de boissons gazeuses sont idéales) et de renouveler le stock tous les six mois.

6. Préparez une réserve de nourriture. Les viandes, les fruits et les légumes en conserve sont les meilleurs choix. Prévoyez une réserve de deux semaines de nourriture par personne.

7. Créez une trousse d’approvisionnement d’urgence. C’est une bonne idée de préparer deux trousses : une pour les cas où vous devez rester sur place, et une autre que vous pouvez transporter facilement si vous avez besoin d’évacuer. Les fournitures d’urgence de base devraient comprendre :

8. Rassemblez les documents familiaux importants. Songez à conserver des copies des polices d’assurance, des pièces d’identité et des relevés de compte bancaire dans un contenant ou un porte-documents étanche afin de pouvoir les prendre facilement en cas de catastrophe.

9. Familiarisez-vous avec les issues de secours. Renseignez-vous sur les différentes voies d’évacuation (y compris les alternatives) au cas où vous auriez besoin d’évacuer votre maison.

10. Répétez le plan. Votre famille devrait mettre en pratique votre plan tous les six mois, y compris faire des exercices d’évacuation. Pendant que vous vous exercez, utilisez une liste de vérification pour faciliter le processus.

La préparation à un désastre ne devrait pas être angoissante. En fait, le fait d’avoir un plan solide vous aidera, vous et votre famille, à rester en toute sécurité en cas de catastrophe naturelle. Téléchargez notre guide et commencez votre préparation.

0

Ajoutez votre commentaire

Nous pensons que vous aimerez :

Cookie Consent